Forum des 100

ML

Marylène Lieber

Unige

Professeure

Présentation

Elle est née à Nyon, en 1971, l’année où le droit de vote a été accordé aux femmes. Etait-ce un signe? Marylène Lieber, professeure à l’Université de Genève depuis 2012, a consacré une bonne partie de sa vie aux études de genre. A la suite de son master en sociologie, elle part avec son conjoint, historien, en Chine. Loin, pour cette dernière, l’idée de rester sur place les bras croisés. Faisant de cette expérience une force, elle apprend le mandarin et se fait volontaire des Nations unies sur des questions de genre. Quelques années plus tard, à Paris, la férue de travail se sert de ces mêmes compétences pour servir d’intermédiaire et d’interprète entre Médecins du monde et des travailleuses du sexe chinoises, isolées par la barrière de la langue. Cet investissement donnera place à une vaste enquête, réalisée parallèlement à son doctorat, consacré, lui, aux violences de genre dans les espaces publics. «Derrière ces recherches, il y a peut-être une certaine idée de justice sociale, de donner une voix aux «sans voix», formule-t-elle. Et si, aujourd’hui, la chercheuse est de retour en Suisse, ses enquêtes, elles, se poursuivent et s’enrichissent chaque année.

Année d'élection

2021
Chargement