Forum des 100

CT

Carmen Tanner

Yverdon

Vice-syndique

Présentation

Pourquoi une ville devrait-elle être représentée seulement par une seule personne, en l’occurrence la figure traditionnelle du syndic? Ce printemps, la nouvelle majorité de gauche d’Yverdon-les-Bains a décidé d’y répondre en innovant. Il n’y a plus un syndic et un vice-syndic, mais deux cosyndics. Le socialiste Pierre Dessemontet et la Verte Carmen Tanner se partagent donc le poste, tous deux à 80%. Le dispositif n’est pas conforme à la loi vaudoise. Qu’importe. La deuxième commune du canton expérimente ce job-splitting à son sommet. Un système qui, aux yeux de l’écologiste, est plus en phase avec l’esprit de collégialité suisse. L’urbaniste de formation devient une habituée des premières. En 2019, l’Yverdonnoise était, à 37 ans, la première municipale vaudoise à être enceinte en fonction. En pleine période de Grève des femmes, elle a alors milité pour un congé maternité en faveur des élues, un droit qui n’est pas reconnu pour les mandats politiques. De sa grossesse elle a fait un combat pour l’égalité, un engagement qu’elle poursuit. Municipale chargée de la Culture, elle a récemment demandé aux théâtres davantage de parité dans la programmation de leur saison.

Année d'élection

2021
Chargement