Forum des 100

GP

Géraldine Pflieger

Institut des sciences de l’environnement à l’Unige

Présentation

Comment collaborer pour partager équitablement des biens communs tels que l’eau ou d’autres ressources naturelles? Cette question devient de plus en plus sensible, du fait notamment des changements climatiques. Elle est au cœur des recherches de la politologue Géraldine Pflieger, 41 ans, qui a pris en juillet 2017 la tête de l’Institut des sciences de l’environnement de l’Université de Genève. Cette institution fondée il y a dix ans rassemble quelque 180 chercheurs qui se penchent des thématiques telles que la ville, l’eau, la biodiversité, l’énergie ou le climat. Interdisciplinaire, l’institut rassemble biologistes, économistes, sociologues, juristes… «Les sciences sociales sont incontournables pour répondre aux grands défis environnementaux», estime la chercheuse. Géraldine Pflieger met ses convictions en pratique en tant que maire de Saint-Gingolph, en France voisine, depuis 2013. «Je suis convaincue que la rive sud lémanique peut jouer un rôle important dans le dynamisme de la région, si on arrive à décrisper la question des transports», indique la quarantenaire, qui dit parvenir à combiner ses diverses activités grâce à une bonne dose d’organisation et de motivation.

Année d'élection

2018
Chargement