Forum des 100

RR

Rexhep Rexhepi

Akrivia

Fondateur

Présentation

En moins de dix ans, Rexhep Rexhepi s’est imposé comme une figure de proue de la nouvelle garde des horlogers suisses indépendants. Né en 1987 au Kosovo, il rejoint son père à Genève en 1998. A 15 ans, il commence un apprentissage chez Patek Philippe, avant de passer chez BNB Concept et François-Paul Journe. En 2012, il réalise son rêve. Avec 100 000 francs durement économisés et sans l’aide d’investisseurs, il crée son propre atelier, Akrivia. Six ans plus tard, il remporte le Prix de la montre homme au Grand Prix d’horlogerie de Genève. Il fabrique aujourd’hui environ 35 montres par an, avec l’aide d’une petite équipe de sept personnes. Un surdoué? «Le talent seul ne mène pas loin. Ce qui compte, c’est le vécu, les rêves, la passion et ce qu’on en fait. Les gens ne se rendent pas toujours compte de tous les efforts et sacrifices qu’il y a derrière. Il faut vingt ans pour savoir si l’on est bon ou pas. J’ai encore beaucoup à accomplir», répond-il modestement. Le défi à venir de ce défenseur des savoir-faire traditionnels: «apporter quelque chose de nouveau à l’horlogerie». Et se faire une petite place aux côtés de noms qui lui inspirent le respect, comme Abraham-Louis Breguet, George Daniels ou Philippe Dufour.

Année d'élection

2021
Chargement