Forum des 100

NLR

Noémie L. Robidas

HEMU

directrice générale

Présentation

Après le départ traumatique du directeur Hervé Klopfenstein en 2018, la succession à la tête de la Haute Ecole de musique Vaud Valais Fribourg (HEMU) se devait d’être apaisée. La nouvelle directrice prône la collégialité, la concertation, l’échange et la transversalité. Sa mission? «Permettre aux élèves d’épanouir leur propre personnalité dans le plaisir de l’apprentissage», dit Noémie L. Robidas. Son mot d’ordre: «Soyons HEMU!» Elire pour la première fois une femme, Canadienne de 42 ans qui n’a jamais habité en Suisse, était inédit. Mais depuis mars 2019, et malgré la pandémie, les changements, décisions et améliorations apportées à la lourde institution commencent à prendre forme. «J’ai hâte que nous sortions la tête du virus pour mettre en place les processus engagés avec la nouvelle équipe.» Nommée en 2020 à la présidence de la Conférence des Hautes Ecoles de musique suisses, Noémie L. Robidas a ajouté le tournus triennal de cette activité bénévole à la direction. «Cela me permet de m’engager dans la défense des enjeux majeurs que représentent les changements sociétaux et d’envisager les défis avec lesquels les HEM doivent pouvoir évoluer. Il est important que les besoins des écoles de musique soient entendus et reconnus au niveau politique et économique.»

Année d'élection

2021
Chargement